Aucun commentaire

Les pouvoirs «abusifs» de Barrette dénoncés

Clairement fondé sur «la centralisation, la coercition et les sanctions», le projet de loi 130 aura pour effet «d’accélérer la désorganisation qui est déjà en cours» et de décourager encore plus les acteurs du réseau de la santé, dénonce la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ).

Écrire un commentaire

Vous devez être connecté en tant que membre pour écrire un commentaire.