Les commentaires sont hors de ce post

Mais où sont donc les jeunes médecins ?

Que font-ils ? Que veulent-ils ? On ne les voit pas assez en région, on ne les retrouve pas  Montréal, on pense qu’ils ne font que de la médecine sans rendez-vous, on croit qu’ils ne font pas d’urgence, pas de gériatrie, encore moins de la prise en charge … Bref, on a l’impression qu’ils ne sont nulle part, encore moins là où on a besoin d’eux ! Peut-être ne les voyons-nous pas parce que nous ne les connaissons pas vraiment ?

Télécharger le PDF