Aucun commentaire

OMNI octobre 2001

Nous voilà déjà à la toute fin de l’entente 1998-2002, entente, vous vous souvenez, durement négociée et dont l’acceptation avait été déchirante pour vos mandataires. À la signature de cette dernière, je vous rappelle que la lettre d’entente n° 106, art. 2, stipulait que toute marge de manoeuvre financière supplémentaire devrait être appliquée à la rémunération des cabinets privés en priorité. Cet engagement fut d’ailleurs un élément important de notre adhésion finale. Considérant le partage initial, c’était le minimum acceptable.

Télécharger le PDF

Écrire un commentaire

Vous devez être connecté en tant que membre pour écrire un commentaire.