Aucun commentaire

OMNI septembre 2000

Est-ce par stratégie, par vigilance politique ou simplement pour gagner du temps, toujours est-il que nous sommes conviés comme tous les québécois à répéter cet automne l’exercice déjà fait par les Régies régionales en 1998 et dupliqué depuis par de multiples études et comités. La redondance ne manque pas ! Il semble plus difficile malheureusement de mettre en place des solutions pratiques et souples à des problèmes déjà connus. En juin dernier, avait lieu le Forum sur les urgences, «prise 2». Tous les partenaires du réseau s’y sont retrouvés : le thème était l’urgence, le sujet discuté fut l’organisation des soins de première ligne en amont et en aval de l’urgence. Le consensus fut large : sans une première ligne forte, bien articulée et imputable, les problèmes des urgences et de l’ensemble du réseau perdureront.

Télécharger le PDF

Écrire un commentaire

Vous devez être connecté en tant que membre pour écrire un commentaire.