Aucun commentaire

Projet de loi 20 : L’AMOM RÉPOND « NON » !

Pour les médecins omnipraticiens québécois, le 28 novembre 2014 restera longtemps marqué par la stupeur et la colère. Ce jour-là, en effet, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, présentait à l’Assemblée nationale, contre toute attente, le projet de loi 20. Depuis le dépôt de ce projet de loi, rarement aura-t-on assisté à une telle levée de boucliers chez les médecins omnipraticiens. Et on peut les comprendre ! Laissez-moi brièvement vous rappeler ce que ce projet de loi impose, entre autres, à tous les médecins omnipraticiens. Sous peine de fortes pénalités, ils devront suivre un nombre minimal de patients inscrits, et effectuer un nombre minimal d’heures d’activités en établissement.

Télécharger le PDF

Écrire un commentaire

Vous devez être connecté en tant que membre pour écrire un commentaire.