Aucun commentaire

Valoriser la médecine familiale, une nécessité

La médecine familiale traverse des moments difficiles. Boudée par les étudiants depuis deux ans, 21 et 23% des postes de résidence n’ont pas été comblés au Québec en 2006 et 2007. Qui plus est, certains des nôtres vont désormais parfaire leur formation dans d’autres provinces. Et ceci ne représente que la pointe de l’iceberg.

Télécharger le PDF

Écrire un commentaire

Vous devez être connecté en tant que membre pour écrire un commentaire.